Histoire de Château Clarisse

Poussés par la passion du vin et le goût du défi, Olivia et Didier Le Calvez signent, depuis 2010, leur propre vin dans l’une des régions les plus illustres de la constellation bordelaise, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, le Saint-Emilionnais.

Après plusieurs années de recherches débutées en 2007, le rêve d’Olivia et Didier a pris la forme d’une authentique girondine en pierres lovée dans le paysage verdoyant et tout en courbes douces de la rive droite. Cette ancienne propriété viticole dotée de chais magnifiques, qui pendant plus d’un siècle a été entre les mains de la famille Estager, est entourée d’un très beau vignoble haut perché (à 89 mètres) sur le plateau de Puisseguin, l’un des quatre villages « satellites » de Saint-Emilion. Seul un humble ruisseau, la Barbanne, sous-affluent de la Dordogne, les sépare de l’illustre ville forte.

« Après deux années de recherche, nous avons eu un véritable coup de cœur pour une propriété viticole alliant un terroir et un climat idéaux, le tout conjugué à un encépagement parfait, 80% de merlot et 20% de cabernet franc. Tout était réuni pour élaborer un vin tel que je l’imaginais, riche en parfum et tout en subtilité ».

Stéphane Derenoncourt, le grand vinificateur de la rive droite, s’est joint à ce projet familial pour apporter toute l’élégance, l’harmonie et la sensibilité recherchées pour ce nouveau puisseguin-saint-émilion au féminin.

Ainsi est né Château CLARISSE, du prénom de leur fille (qui avait trois ans à la naissance de la première bouteille, en 2010), pour y écrire une jolie histoire de famille…

Biodiversité de Château Clarisse
Une équipe passionnée

Terroir

La propriété du Château Clarisse s’étend sur 15.5 hectares sur un sol argilo-calcaire et argilo-siliceux.
Le vignoble se compose de 80 % de vignes de merlot et de 20 % de cabernets francs.

C’est un vignoble de plateau (environ 80 mètres d’altitude).

Les vignes de la cuvée classique ont un âge moyen de 25-30 ans.

Celles de la cuvée « vieilles vignes » ont un âge moyen de 65 ans.

Biodiversité

Fort des efforts menés depuis 2010 pour s’inscrire dans une viticulture plus respectueuse de l’environnement, avec notamment l’arrêt des herbicides, le Chateau Clarisse est désormais engagé dans une démarche de conversion en agriculture biologique depuis 2016.

L’emploi de matières premières d’origine naturelle et le soin spécifique apporté aux sols de la propriété  permet d’améliorer la vie des sols, d’assurer la pérennité de la vigne et favorise l’équilibre de l’écosystème naturel.

Une attention toute particulière est apportée au maintien de la biodiversité. L’enherbement de la vigne, des tournières et l’entretien de zones boisées constituent des réservoirs pour les espèces auxiliaires de la vigne. 

Terroir de Château Clarisse
Château Clarisse